Azur entreprises et commerces - 116 : Mars-Avril 2017

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

OLIVIER-SMADJA-GREMCO.png

Quelques faits sur Gremco

Création en 1978
Siège dans la zone d’activités de Saint Bernard à Vallauris

Leader des gréements
et des services pour le yachting

16 salariés sur 2 départements

En savoir plus sur l’entreprise

Retour En avant

Témoins

Olivier Smadja, Gremco : « La CCI et les entreprises, c'est le même ADN ! »

À quoi sert la CCI ? Un chef d'entreprise azuréen explique pourquoi et comment il utilise les services de la CCI pour se développer.

Olivier Smadja est PDG de Gremco à Vallauris. L’entreprise est également implantée dans la zone de carénage du port d’Antibes et au sein du parc d'activités marines de Saint Mandrier, où la dynamique PME azuréenne a ouvert en janvier 2016 un nouveau site industriel de classe mondiale, avec une capacité d’accueil technique exceptionnelle pour le service « gréement » des grands voiliers.

Fondée à Antibes en 1978, par Didier « Jules » Chauvet (navigateur suisse passionné par l’art et la technique du gréement), Gremco est historiquement spécialisée dans la confection et la réparation de gréements des grands voiliers, ceux de plus de 18 mètres. Avec l’arrivée d’Olivier Smadja, homme de développement produits et marchés, comme directeur associé en 2010 avant de reprendre la barre de l’entreprise, Gremco a également développé une offre technique spécialisée pour les yachts moteurs, entrant progressivement dans deux nouveaux métiers : le service technique « Confort à bord » (sanitaires, traitement des eaux et électronique embarquée) et le contrôle de sécurité des grues, élingues et rails de pont. « Sur 100 yachts dans le monde, en effet, 92 sont des yachts moteurs et le potentiel marché de ces deux dernières activités représente plus de 10 fois celui du marché du gréement », souligne le dirigeant de Gremco.

« Une vraie simplification ! »


Pour accompagner son développement, l’entreprise s’appuie depuis longtemps sur la CCI : « Pour moi, la CCI et les PME, c’est le même ADN ! Depuis 2011, j’embauche des apprentis chaque année. J’ai actuellement en contrat d’apprentissage 2 jeunes issus de l’INB Côte d’Azur, un établissement de la CCI formant aux métiers du nautisme. La CCI a facilité toutes les démarches, préselectionné les jeunes… Une vraie simplification ! Pour tout cela, je considère que l’alternance est un vrai outil de compétitivité pour l’entreprise. Mais j’ai aussi apprécié que la CCI soit très présente quand nous avons subi, ici à Vallauris, les inondations catastrophiques d’octobre 2015. Elle nous a aidé à garder le moral et imaginer des solutions pour réagir vite. »

Illustrant la réactivité des PME face aux besoins sur leur marché, Gremco se lance désormais dans l’hydraulique. « Nous avons recruté un ingénieur hydraulicien issu de l’industrie pétrolière et un technicien, souligne Olivier Smadja. Pourquoi ? Plus un bateau est grand plus il y a de l’hydraulique à traiter : c’est une attente des gros chantiers de construction et de maintenance qui sont nos clients. Nous avons ainsi mis en place un atelier dédié aux flexibles hydrauliques sur‑mesure à Saint Mandrier et à Vallauris ». Un nouveau service qui a déjà séduit le chantier norvégien Kleven, spécialisé dans les yachts de grande taille, ou encore le chantier régional Composite Works, constructeur de coques composite de voiliers haute performance.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même