Azur entreprises et commerces - 121 : Mars-Avril 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

david-gurle-SYMPHONY.jpg David Gurlé,dirigeant de Symphony (Sophia Antipolis) © Rédaction

Sophia Antipolis a été retenue au terme d’une étude portant sur une quinzaine de destinations dans le monde. Je prévois d’y intégrer des ressources additionnelles, et de lancer une campagne de recrutement pour ce centre qui pourrait accueillir une centaine d’ingénieurs.

David Gurlé, dirigeant de Symphony (Sophia Antipolis)

Retour En avant

implantation

Symphony : comment une licorne est arrivée sur la Côte d'Azur

Valorisée aujourd'hui à plus d'un milliard de dollars, c'est l'une des rares "licornes" fondée par un français : la start‑up de messagerie professionnelle cryptée, fondée en 2014 à Palo Alto s'est implantée à Sophia Antipolis.

L’entreprise Symphony vient de signer une levée de fonds de 67 millions de dollars auprès de Bpifrance et Barclays. Elle emploie aujourd'hui plus de 240 personnes, totalise déjà 271 clients, 303 000 utilisateurs et connaît une croissance à trois chiffres. C'est l’une des rares "licornes" (société non cotée dont la valeur potentielle dépasse le milliard de dollars) lancée par un Français aux Etats-Unis : David Gurlé. Il explique pourquoi il a choisi de s’implanter sur la Côte d’Azur.



Quelle est exactement l’activité développée par votre entreprise ?


Symphony est une plateforme cloud collaborative intégrant un système de messagerie qui connecte les marchés, les entreprises et les personnes de manière sécurisée. Grâce à un écosystème applicatif ouvert et protégé, fournissant à nos clients le contrôle de leurs clefs de chiffrement, notre plateforme de communication améliore la productivité tout en respectant les contraintes réglementaires les plus exigeantes. Déjà reconnue comme la plateforme de référence des services financiers, Symphony contribue à réduire les flux de mails et process inutiles afin de renforcer la productivité des sociétés dont l’activité est basée sur l’information. Symphony compte aujourd’hui 242 salariés dans le monde entier.


Qui sont vos clients ?


Nous avons 303 000 utilisateurs sous licence, principalement dans le milieu de la finance, secteur pour lequel la confidentialité est un paramètre fondamental qui régit les échanges. Notre croissance va de pair avec une diversification croissante de notre portefeuille clients, qui réunit des acteurs dans les secteurs bancaires, de l’assurance et de la santé ainsi que des cabinets d’avocats de haut niveau. Nous enclenchons actuellement une phase d’expansion vers d’autres secteurs qui accordent une importance stratégique à la transmission de l’information, la collaboration et la sécurité.


Pourquoi avoir choisi Sophia Antipolis ?


Déjà implanté à Palo Alto, New York, Honk Kong, Tokyo, Stockholm ou encore Londres, nous avons décidé d’ouvrir en janvier un nouveau centre de Recherche et Développement au coeur de la plus importante technopole européenne, Sophia Antipolis. Le site a été retenu aux termes d’une étude portant sur une quinzaine de destinations dans le monde. Je prévois d’y intégrer des ressources additionnelles, et de lancer une campagne de recrutement pour ce centre qui pourrait accueillir à termes une centaine d’ingénieurs. Nous avons porté notre choix sur la France, pas seulement pour ses activités de pointe en matière de R&D, mais aussi pour son potentiel commercial. Nous allons étendre le périmètre d’action de nos équipes commerciales à Paris qui vont désormais couvrir tout le marché européen.


Quel a été l’argument clé dans votre décision?


L’ouverture de ce centre R&D est le fruit d’une décision stratégique en lien avec la densité de l’écosystème de l’innovation, du dynamisme de l’entreprenariat français et de la French Tech. Investir en France est plus qu’intéressant à mes yeux : c’est un pays qui forme des ingénieurs talentueux et qui sait faire grandir des champions taillés pour l’international.


Comment Team Côte d’Azur vous a t-elle accompagnée ?


L’agence a joué un rôle clef pour nous aider à appréhender les différentes options de sites qu’offrait Sophia Antipolis, afin de resserrer notre champ de recherche. Nous avons finalement retenu les bureaux de Pearl Partner, dont la localisation et la superficie répondent parfaitement aux besoins de nos équipes de R&D. Team Côte d’Azur nous a également apporté de précieux renseignements sur les talents locaux et les subventions disponibles en R&D.


Vos objectifs pour cette nouvelle implantation ?


Alors que l’intégration de nouveaux services se poursuit, quatre grands objectifs guident l’évolution de la plateforme en 2018 : la performance de notre solution de communication et de collaboration, l’implémentation de workflows automatisés et efficaces, la protection des données et la customisation des services. L’ouverture de ce nouveau centre de R&D en France s’inscrit pleinement dans notre dynamique d’innovation, dont il constituera un maillon et un catalyseur essentiels.


Le mot de David Gurlé

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même