Azur entreprises et commerces - 121 : Mars-Avril 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

P.-FLori-Iraten.jpg Patrice Flori, repreneur de l’entreprise © Rédaction
Retour En avant

reprise

Iraten : nouveau dirigeant, nouvelles ambitions

Spécialisée dans l'édition de logiciels d'échanges sécurisés de fichiers et de données entre les applications et les systèmes d'information, Iraten a changé de main.

Focus sur une transmission réussie. Après une vingtaine d’années en tant que Directeur Informatique dans l’industrie plastique, Patrice Flori, le nouveau dirigeant depuis juillet 2017, a décidé de redonner un coup de fouet à cette entreprise créée en 1989 par des chercheurs de l’INRIA. La PME niçoise est spécialisée dans la fourniture de progiciels techniques dans les domaines liés à l’industrialisation de production informatique hétérogène (gestion de flux, intégration, dématérialisation…). La clientèle est essentiellement composée de grandes entreprises, françaises ou étrangères, exploitant de gros systèmes d’information. « Je consultais régulièrement la Bourse cession‑reprise de la CCI et l’annonce correspondait exactement à ce que je recherchais. Après une mise en relation et avec l’appui de la CCI, la vente s’est faite rapidement. L’ancien dirigeant partait à la retraite, nous nous sommes bien entendu ».


Iraten possède la plateforme Oriade qui permet en toute sécurité de collecter, classer, traiter, archiver des informations à grande échelle (Big Data). Sa force ? « Il s’agit d’une technologie très fiable et hyper sécurisée développée par des chercheurs. De grands comptes utilisent notre solution comme la Caisse Nationale d’Assurance Maladie ou l’INSEE qui s’en sert depuis 2006 pour collecter ses données. Mais posséder une technologie aussi performante soit‑elle ne suffit pas. Encore faut‑il le faire‑savoir. C’est cet aspect commercial que nous allons relancer. Ce développement commercial est clairement notre priorité, et ce en direction des administrations publiques, notre clientèle historique, mais aussi du monde privé, notamment bancaire ».


La R&D cependant reste un atout fort. « Nous travaillons actuellement sur une évolution de la plateforme intégrant de l’intelligence artificielle. Cette version sera également adaptée au cloud c’est‑à‑dire que les entreprises pourront l’utiliser sans posséder physiquement notre plateforme mais simplement en étant abonné. Nous travaillons également sur une version «modulaire» qui permettra également de proposer des applications métier et donc d’être adapté et financièrement accessible aux PME et PMI ». Patrice Flori ambitionne désormais une nouvelle étape par la croissance externe. Entreprise à suivre...


Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même