Azur entreprises et commerces - 122 : Mai-Juin-Juillet 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

IMG_9018.jpg Olivier Boutin © Rédaction

Nous avons été trop longtemps focalisés sur le seul Pôle Marina 7, même si c’est la principale zone commerciale de la ville. Or, la commune c’est aussi le village et le quartier Marina.

Olivier Boutin

L'agenda de rentrée du Club

14 septembre : Soirée sur la mobilité aux Terrasses du Syracuse


2 et 3 octobre : Enregistrement d’interviews de chefs d’entreprise par la CCI dans le cadre des émissions "3 minutes avec..." au siège du club


18 octobre : workshop sur la dématérialisation des marchés publics


22 novembre : petit‑déjeuner sur la thématique de la RSE organisé avec la CCI


15 décembre : Assemblée générale du club.

Retour En avant

interview

Olivier Boutin, nouveau président du Club des entreprises de Villeneuve‑Loubet

Élu à la tête du CEVL, Olivier Boutin, entrepreneur de 46 ans et fondateur d'une entreprise de services entend dynamiser la structure, qui rassemble 50 entreprises du parc. Il détaille ses ambitions et sa feuille de route.

Pour le nouveau président, l’objectif est clair : dynamiser la jeune association créée en 2014 par Marc Ippolito, dirigeant de Somi. « La commune de Villeneuve‑Loubet compte près de 735 entreprises (restaurants, commerces, sociétés) et 5 500 emplois. Le Club rassemble quant à lui 66 membres, mais représente plus de 43 % des emplois », indique Olivier Boutin. « Avant mon arrivée, un travail important a déjà été réalisé : partenariat avec la ville et la CCI, participation à Industria, réalisation d’un annuaire aujourd’hui édité, lancement d’un premier colloque interentreprises, signature avec Escota pour favoriser le covoiturage, etc. ».
Fort de ces bases, le nouveau président du CEVL entré en fonction au début de l’année entend bien apposer sa marque. Et cela dans deux directions. « La priorité absolue est de nous ouvrir davantage. Le CEVL doit rayonner sur l’ensemble de la commune. Notre nom signifie en effet Club des Entreprises de Villeneuve‑Loubet. Nous avons été trop longtemps focalisés sur le seul Pôle Marina 7, même si c’est la principale zone commerciale de la ville. Or la commune c’est aussi le village et le quartier Marina ».


L’ouverture a d’ores et déjà commencé. « Nous avons mis en place un programme de RDV pour mieux nous connaître et échanger. Une fois par mois, nous organisons un déjeuner en ayant soin de choisir à chaque fois un lieu sur l’un de nos trois secteurs d’activité. Un rendez-vous qui permet de nous connaître, de sensibiliser les nouveaux membres et d’échanger sur une thématique spécifique. Au cours du repas un intervenant aborde de façon synthétique et très concrète un sujet : marketing, logement, etc. C’est aussi une bonne façon de promouvoir un restaurant de notre commune ! ».


Le CEVL a également mis en place des afterworks et des workshops. « Ils sont soit organisés par le club, qui se charge de les animer, soit en collaboration avec la CCI qui délègue alors un intervenant. Ces rendez‑vous se déroulent dans une entreprise membre et permettent parfois aux participants de découvrir à côté de chez eux la richesse de prestataires ou de fournisseurs potentiels qu’ils ne connaissaient pas ! Dans cette même volonté de rapprochement, nous venons de vivre notre première soirée de networking, avec de nombreux speed meetings qui ont permis à nos adhérents de se présenter ». Pour le président du club, le but de tous ces échanges est bien évidemment de créer du lien mais aussi des relations d’affaires. Car favoriser le réseau et les échanges c’est aussi essayer de développer son chiffre d’affaires. Cela passe par des offres commerciales. « Or, je me suis rendu compte que si la plupart des adhérents étaient prêts à jouer le jeu de la remise aux autres membres, l’effet était somme toute limité. Plutôt que de réserver une remise, un cadeau aux seuls dirigeants, j’ai donc proposé que tous les salariés des entreprises adhérentes puissent bénéficier de ces opportunités. L’impact en sera décuplé : c’est le second axe sur lequel je travaille actuellement et qui a commencé à porter ses fruits ».


Le CEVL n’en oublie pas pour autant de traiter les enjeux de fond et participe avec les acteurs économiques et politiques locaux à la recherche de solutions. Après une participation aux 5e Rencontres Territoriales Economiques mises en place par l’UPE 06 et la CCI, il organisera le 14 septembre une soirée consacrée à la mobilité. « L’idée : sensibiliser les entrepreneurs au rôle majeur de la mobilité dans le développement de leur entreprise », indique Olivier Boutin. « Et promouvoir les bonnes pratiques en matière de transport et à les inciter à mettre en place dans leur société des alternatives de déplacement efficaces et éco-citoyens ». Un sujet éminemment sensible pour le CEVL.


L'agenda de rentrée du Club Le mot de Olivier Boutin

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même