Azur entreprises et commerces - 123 : Septembre-Octobre 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

chefs-fete-gastronomie-2018.jpg © Rédaction

Qualité tourisme et maîtres restaurateurs : qui sont les nouveaux labellisés azuréens ?

Qualité Tourisme

Catégorie hébergement : hôtel la Malmaison 4 Etoiles à Nice, Comfort Suite Cannes Mandelieu à Mandelieu, hôtel Royal Mougins à Mougins, hôtel Thalazur Antibes
Catégorie hôtel-Restaurant : L’hôtellerie du Randonneur (Rimplas)
Catégorie Lieu de Visite, Visite d’Entreprise : Nice Etoile (Nice)
Catégorie Restaurant : L’Evasion à Cap 3000 (Saint Laurent du Var), La Place de Mougins (Mougins)

Maîtres Restaurateurs

Le Petit Niçois bio (Nice), Le Sansot (Tourette sur Loup), hostellerie La Fontaine (Saint Paul de Vence), L’Instant Gourmet (Valbonne), Cantemerle (Vence), La Belle Etoile (Villefranche sur Mer)

Retour En avant

La gastronomie en fête à Nice

Le dimanche 23 septembre, ils ont répondu présent à l’appel de Théo Mansi, président de la délégation Alpes‑Maritimes de l’association française des maîtres restaurateurs. Chefs étoilés, Meilleur Ouvrier de France, artisans bouchers, pâtissiers et boulangers, restaurateurs traditionnels... Ce sont plus de vingt‑cinq professionnels de la restauration qui se sont réunis sous les palmiers du jardin Albert 1er pour accueillir les azuréens autour d’un grand pique‑nique. La Fête de la Gastronomie, Goût de France est un rendez‑vous national annuel qui s’inscrit dans une ambition de promotion du modèle culinaire français, de diffusion de l’excellence des savoir‑faire et des produits.

Une journée placée sous le signe du bon goût donc avec des spécialités vendues à l’assiette. « Nous avons voulu, explique Théo Mansi, donner accès au grand public à des plats préparés par des professionnels de grand talent, afin de lui permettre d’apprécier des produits de qualité et le travail de ceux qui défendent les valeurs de notre métier ».

Une mission éducative donc mais pas seulement. Car l’opération, soutenue par la CCI Nice Côte d’Azur, avait aussi comme maître mot la solidarité. « C’est aussi pour cette raison que j’ai accepté de participer à la Fête de la Gastronomie, précise Michel Devillers, chef de l’Âne Rouge à Nice. Les bénéfices de la journée seront entièrement reversés à la Ligue contre le cancer des Alpes‑Maritimes qui fête cette année son centenaire ». Quand le plaisir gourmand devient en plus un acte citoyen...

Qualité tourisme et maîtres restaurateurs : qui sont les nouveaux labellisés azuréens ?

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même