Azur entreprises et commerces - 122 : Mai-Juin-Juillet 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

hellcie.jpg Philippe Peyrard © Rédaction
Retour En avant

start-up

Ellcie Healthy voit loin

Avec ses lunettes capables de prévenir l'endormissement au volant, la jeune pousse niçoise veut frapper fort sur le marché des montures connectées et intelligentes.

Les lunettes connectées et intelligentes conçues par la jeune pousse azuréenne Ellcie Healthy arrivent sur le marché. Baptisées Prudensee, elles seront distribuées à partir de septembre dans les 1 200 points de vente du réseau Optic 2000. L’objectif ? « Écouler entre 50 000 et 60 000 paires dès la première année d’exercice », annonce son PDG, Philippe Peyrard. Et ce, auprès d’une cible bien précise, les conducteurs, particuliers comme professionnels, lesquels sont 80 % à porter des lunettes.
Car les montures d’Ellcie Healthy ont la particularité de prévenir l’endormissement au volant, cause d’un accident sur quatre en France. Equipées d’une quinzaine de capteurs, elles mesurent en permanence des variables physiques, physiologiques et environnementales pour prévenir les risques de somnolence et alertent, si nécessaire, par un signal lumineux, un son ou l’envoi d’une notification sur le smartphone du conducteur et de ses passagers si ces derniers ont été renseignés en amont. Mieux, grâce à un partenariat noué avec Europ Assistance, un service d’assistance sera proposé aux conducteurs, consistant à les accompagner par téléphone jusqu’à une aire d’arrêt sécurisée lorsque des signes d’endormissement sont détectés. C’est l’un des deux partenariats structurants conclus en 2018 par la start‑up née il y a deux ans. L’autre, contracté avec l’équipementier automobile Valeo, vise à capitaliser sur son savoir‑faire pour accélérer le développement de nouveaux usages dans le véhicule, aujourd’hui connecté, demain autonome.


Derrière ce dispositif disruptif ? Vingt collaborateurs cumulant un Bac+150, auxquels s’ajoutent des expertises issues des laboratoires de recherche azuréens (LEAT, Inria, Lamhess) qui se penchent sur les problématiques de consommation d’énergie, de miniaturisation des antennes, de modélisation des gestes du quotidien. Car les marchés ciblés ne se limitent pas aux seuls conducteurs. « Nous allons dès cet automne ajouter des briques technologiques complémentaires permettant la détection et la prévention de la chute chez les personnes âgées et les travailleurs isolés », indique Philippe Peyrard. Lequel prévoit de conclure une levée de fonds de 3 millions d'euros à la rentrée. Une somme qui lui permettra de finaliser ses recrutements et de soutenir ses efforts de commercialisation. En Europe d’abord, avant d’attaquer les Etats‑Unis à l’horizon 2020.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même