Azur entreprises et commerces - 113 : Septembre-Octobre 2016

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

Ils vont voter...

  • Caroline-BEUIL-COSEDEV-Villefranche.jpg

    Caroline Beuil

    Présidente de l’Association des commerçants de Villefranche-sur-Mer


    « Toute l’année, nous travaillons étroitement avec la CCI Nice Côte d’Azur pour dynamiser et valoriser le commerce local, par exemple avec les opérations ‘Escale Sensations’ pour optimiser l’accueil de la clientèle des croisières faisant escale en rade, ou encore pour créer le village de Noël. Si je vais voter le 20 octobre? Bien sûr! Tout simplement parce que la CCI est un partenaire essentiel des commerçants... Et je veux que ça continue ! »

  • Olivier-COURTADE-M2MSolutions-FTCA-.jpg

    Olivier Courtade

    Dirigeant de M2M Solution et Myxyty à Sophia Antipolis, et membre de la désormais célèbre French Tech Côte d’Azur.


    « De la labellisation à la structuration, mais aussi pour le développement et la promotion de ce collectif de startups et de PME innovantes, la CCI Nice Côte d’Azur s’est mobilisée à nos côtés. Son appui a été déterminant pour la réussite de notre initiative, portée par un éco- système de 1684 entreprises du 06. Alors, oui, dès le 20 octobre je vais voter : parce que la CCI est utile à mon entreprise et à son environnement économique ».

  • Isabelle-BAUDOIN-Californie-Securite-Nice.jpg

    Isabelle Baudoin

    Gérante de Californie Sécurité, une petite entreprise spécialiste de la serrurerie, Isabelle Baudoin fait face aux travaux de la ligne 2 du tramway à Nice.


    « J’ai découvert tout ce que la CCI peut et sait faire pour les commerces et les entreprises à cette occasion... Car je dois avouer qu’avant, j’ignorais bien ce qu’elle pouvait faire pour moi! Par son accompagnement, la CCI nous soutient pour nous aider à passer ce difficile cap des travaux. Le 20 octobre, oui, je vais voter : c’est important de choisir ceux qui vont nous représenter... Je veux pouvoir compter sur eux dans les années à venir. »

  • Yves-LECORNEC-NautorsSwan-Villefranche.jpg

    Yves Le Cornec

    Gérant de Nautors Swan à Villefranche sur Mer. L’entreprise est spécialisée dans les services pour le yachting et fait partie de l’importante filière du nautisme azuréen.


    « La CCI contribue à la valorisation de toute la filière et du pôle de savoir-faire unique de la darse. De plus, en tant que gestionnaire du port et de ses équipements dédiés à la réparation navale, son action est très importante pour mon activité. Pour moi, voter le 20 octobre est essentiel : aujourd’hui comme demain, pour mon entreprise je veux pouvoir m’appuyer sur ma CCI. »

  • Rene-LOKMANE-ParkAuto-VilleneuveLoubet.jpg

    René Lokmane

    Gérant de Park Auto à Villeneuve-Loubet, une entreprise spécialisée dans la vente de voitures d’occasion. Le 3 octobre 2015, la PME a été sinistrée lors des inondations qui ont frappé durement la Côte d’Azur.


    « La totalité de notre stock en exposition - 60 véhicules - a été détruit, les bureaux et les ateliers dévastés… Un gros coup dur pour nous. Les équipes de la CCI sont venues très vite et nous ont apporté un appui précieux pour redémarrer : aide d’urgence, orientation pour les démarches administratives, accès aux financements, don d’un ordinateur… La CCI nous a beaucoup encouragés pour continuer et passer ce cap difficile ! Pourquoi je vais voter le 20 octobre ? Parce que l’action de la CCI, c’est du concret, de l’utile pour les petites entreprises. Autant dire que cette aide, je l’ai vécue et je peux en parler. »

  • Philippe-LEGRAND-Feterrecevoir-Plaine-du-Var.jpg

    Philippe Legrand

    Dirigeant de Fêter & Recevoir, une PME possédant plusieurs points de vente en PACA, dont le dernier vient d’ouvrir à Nice, dans le centre commercial du stade Allianz Riviera dans la plaine du Var. L’enseigne se positionne avec succès comme le supermarché des articles pour festivités.


    « Pour créer notre nouvelle implantation commerciale sur la Côte d’Azur, l’aide de la CCI s’est révélée très efficace et m’a fait gagner beaucoup de temps. Elle m’a également poussé pour concourir au challenge national des Mercures d’Or, qui sont en sorte les «Oscars» des commerçants de l’hexagone. Si je vais voter par correspondance le 20 octobre ? Bien sûr ! Tout d’abord parce que c’est pratique, il n’y a même pas à se déplacer. Mais surtout parce que cette CCI se bouge et que ses équipes sont en phase avec le tissu économique : en tant que chef d’entreprise, je peux dire que je sais où passe notre argent ! »

  • Guerric-FAURE-Whoog-Sophia.jpg

    Guerric Faure

    Jeune dirigeant d’une startup qui monte : depuis 2011, Whoog (Sophia Antipolis) développe avec succès sa plateforme de facilitation de gestion des imprévus de personnel en hôpital et clinique. Une solution externalisée qui s’appuie sur les ressources du web.


    « Comme beaucoup de jeunes pousses du 06, Whoog a pu utiliser les services de la CCI pour l’accompagnement du projet, nos recherches de financement. Nous avons aussi bénéficié du programme Ardan, qui a facilité l’embauche de notre responsable du service clients, dans des conditions très intéressantes : un recrutement normalement hors de portée pour une toute jeune entreprise comme la nôtre. Alors même si mon agenda de jeune dirigeant est très chargé, le 20 octobre, je vais voter en ligne : ça ne prend que quelques clics. Et ça vaut le coup, parce que l’aide de la CCI est efficiente et qu’elle comprend le langage des startups ! »

  • Matthieu-VERGER-SALAMON-ASM-Sophia.jpg

    Matthieu Vergé-Salamon

    Dirigeant d’ASM, une belle PME de Sophia Antipolis spécialisée dans les automatismes et la robotisation qui conçoit et construit des machines spéciales, Matthieu Vergé-Salamon est un repreneur heureux.


    « Avec mon associé, nous avons repris l’entreprise en 2010. Nous avons trouvé l’opportunité via la bourse de cession-reprise créée par la CCI, qui permet de mettre repreneurs et cédant en contact. Parce qu’elle a accompagné efficacement notre processus de reprise, j’ai découvert ses nombreux services et depuis, nous avons aussi fait appel régulièrement à la CCI. Par exemple pour mieux gérer notre croissance, en participant à son programme PME Performance +, au programme Cedre pour intégrer la RSE à notre stratégie, ou encore pour mieux piloter l’énergie de notre tout nouveau bâtiment. Je vais voter lors des élections : parce que le vote électronique est rapide et je veux choisir ceux qui vont diriger cette CCI que je trouve particulièrement dynamique et vraiment à l’écoute des PME ».

  • Regis-GOLDBERG-Staff-Passion-Cagnes.jpg

    Régis Goldberg

    Patron de l’atelier Staff Passion, une PME familiale de Cagnes sur Mer, Régis Goldberg est un homme de l’art, passionné par son métier : pour lui, le staff est un mode d’expression.


    « J’ai créé mon entreprise il y a déjà 20 ans et j’aime transmettre mon savoir à la jeune génération. Mais il faut aussi s’adapter. C’est pourquoi nous avons suivi le parcours RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) proposé par la CCI. Un programme qui nous a permis avec nos 4 salariés de prendre du recul, de nous remettre en question. Et d’améliorer beaucoup de choses. Alors je vais bien sûr voter aux prochaines élections de la CCI : quand on pilote une entreprise, il ne faut jamais rester passif et pour moi, voter en fait partie ».

  • Campagne-election-CCI-021.jpg

    Michaël Mô

    Patron du restaurant Albert 1er à Antibes, Michaël Mô connaît son métier sur le bout des doigts. Mais ce professionnel expérimenté estime qu’on apprend toujours, chaque jour.


    « Très franchement, quand on gère un établissement de 150 couverts, le temps manque pour prendre du recul. Alors quand la CCI nous a proposé son accompagnement pour obtenir le label national Qualité Tourisme, je n’ai pas hésité. Et j’ai bien fait : l’audit permet de se poser les bonnes questions, d’améliorer encore le service au client, où l’organisation de l’entreprise. Et la CCI effectue un vrai suivi, pendant et après le processus. Si je vais voter ? Absolument! Parce que j’estime que la CCI joue un rôle important pour renforcer le secteur du tourisme sur la Côte d’Azur et dynamiser toutes ses entreprises ».

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même