Azur entreprises et commerces - 113 : Septembre-Octobre 2016

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

INDUSTRIA-2015-212.jpg Le salon est une belle vitrine du « Made in Côte d’Azur » en matière d'industrie. Mais aussi une opportunité pour nouer des contacts et développer des affaires.

Rencontre Cap Indus à Grasse

Initiée en 2012 par la CCI et ses partenaires, Cap Indus est une démarche pour développer des relations durables entre clients et fournisseurs industriels. Le 20 septembre à Grasse, une rencontre Cap Indus avec Vinci Facilities était dédiée à la construction d'une chaîne de cotraitance, au service de la performance industrielle. Filiale de Vinci Energie, l’entreprise développe activement une approche territoriale avec les entreprises locales. Une cinquantaine de dirigeants azuréens ont ainsi pu échanger avec le groupe, qui propose des solutions de maintenance industrielle clés en main. Pour répondre aux besoins de ses clients, Vinci Facilities source des compétences industrielles localement en étant intermédiaire entre grands industriels locaux, tels que Thales Alenia Space et des sous-traitants comme Berettoni Electricité ou Onet.

En savoir +

Hippodrome de la Côte d'Azur, Cagnes-sur-Mer les 17 et 18 novembre 2016.


www.forum-industria.com

Retour En avant

Rendez-vous

Industria 2016, vitrine de l'industrie du futur

Exposer la diversité de l’industrie azuréenne pour promouvoir le « Made in Côte d’Azur » au niveau régional, national et international : c’est tout l’objectif du salon, dont la 15e édition se déroule les 17 et 18 novembre prochains.

C’est l’événement annuel dédié à l’industrie azuréenne : devenu incontournable, il réunit tous les acteurs clés du secteur pour promouvoir et valoriser l'attractivité de leurs métiers. Organisé ­par la CCI Nice Côte d’Azur avec l’APPIM et l’UIMM Côte d’Azur plus de nombreux partenaires, son objectif est de faire gagner l’industrie azuréenne en développant les collaborations territoriales. Près de 1 500 participants sont attendus cette année pour la 15e édition, dont l’industrie du futur constituera le fil rouge. Une thématique en phase avec les politiques nationale et régionale. Lancée en 2013 sous le nom d'usine du futur, puis rebaptisé « industrie du futur », le projet a pour ambition de transformer le modèle industriel actuel, notamment par le numérique. Elle repose sur 5 piliers : le développement de l'offre technologique par la 3D, l'accompagnement des entreprises dans leur transformation digitale, la formation des salariés via une montée en compétences sur le numérique et la robotisation, le renforcement de la coopération internationale et la promotion de l'industrie du futur.


Industria ouvrira ses portes avec une soirée d’échanges et de débats directement consacrés à l'Industrie du Futur en présence de représentants de l’Alliance Industrie du Futur, partenaire de la manifestation. Créée en juillet 2015, l’association réunit les organisations professionnelles de l’industrie et du numérique ainsi que des partenaires académiques et technologiques pour assurer le déploiement du plan Industrie du Futur.
Cette année, le salon confirme également sa dimension régionale avec une présence de plus en plus marquée des industriels du Var et des autres départements. A noter également la présence d’un grand pavillon « Smart Tech » rassemblant aussi bien des prestataires spécialisés dans la conception, la modélisation de produits, le pilotage, la mesure et le contrôle de la production, que des développeurs d’applications pour l’organisation, le management, l’optimisation des ressources humaines ou le système de management.
Les grands rendez‑vous qui font le succès de la manifestation sont bien évidemment reconduits notamment la convention d’affaires et le Show room « made in Côte d’Azur » des innovations des industries azuréennes ainsi que de nombreuses conférences.


« Affirmer la vitalité et la diversité de l'industrie »


Parmi les participants qui reviendront cette année, l’entreprise Savimex, basée à Grasse : « Cela fait déjà quelques années que nous participons à Industria. En tant qu’entreprise azuréenne membre de l’APPIM, il me semble normal d’être là pour affirmer la vitalité et la diversité de l’industrie azuréenne », insiste son PDG, Laurent Coyon. Spécialisée dans l’étude et la fabrication de composants optiques en matériaux polymères thermoplastiques, Savimex a réussi tout au long de son existence à gagner le pari du made in France dans des secteurs fortement concurrentiels. Sa force ? « L’innovation, explique son PDG. Nous fabriquons des visières en polycarbonate destinées aux motards, aux services de sécurité ainsi qu’aux pilotes d’avion. Parallèlement, forts de nos savoir‑faire et de notre maîtrise de l’usinage diamant, nous nous sommes orientés vers la fabrication des prismes, lentilles, hublots et composants diffractifs pour l’industrie, le spatial et la défense. Nous sommes capables de développer des systèmes opto‑mécaniques complets ».


« Nouer des relations nouvelles »


Autre industriel azuréen qui sera à nouveau présent (15 participations en 15 éditions) : la PMI familiale Azur Caoutchouc, de St‑Laurent du Var. Dirigée par Marcel et David Colacicco, elle fabrique des produits en caoutchouc ou polyuréthane pour l'ensemble des secteurs industriels. Membre de l’APPIM, Azur Caoutchouc réalise la plupart de son chiffre d’affaires au local. « Nous sommes présents depuis l’origine, explique Marcel Colacicco. Montrer la vitalité de l’industrie azuréenne est important. Mais cela permet aussi, sur un laps de temps très court, parfaitement adapté à nos activités et à nos agendas, d’avoir la possibilité de rencontrer des partenaires industriels et éventuellement d’en découvrir d’autres. Même si nous existons depuis 1974 et connaissons bien le tissu industriel azuréen, nous ne sommes pas toujours au courant des implantations récentes. C’est grâce à des moments comme Industria que nous pouvons nouer des relations nouvelles et conforter celles que nous avons avec nos clients industriels et de services ».


« Marquer notre appartenance au territoire »


C’est également un habitué du rendez‑vous : Michel Manago, Président fondateur de Valiance à Sophia Antipolis, éditeur de logiciels full‑web (cloud) : des outils qui s’adaptent à de nombreux métiers du monde de l’industrie et du service. « Nous n’avons pas manqué une session d’Industria depuis notre création en 2008 et cette année, nous serons encore présents dans le pavillon Smart Tech. Un attachement affectif pour marquer notre appartenance au territoire et présenter nos savoir-faire en matière d’édition de logiciels de gestion (ERP) spécialement adaptés aux TPI et PMI. C’est d’ailleurs au cours de notre première participation en 2008 que nous avons signé nos premiers contrats ! Des TPI et PMI régionales ressentent le besoin d’évoluer vers des solutions web d’outils de gestion innovantes. Beaucoup se tournent vers des éditeurs internationaux qui proposent des packages pas forcément adaptés aux impératifs et aux besoins des petites entreprises. Il est important pour nous de montrer qu’il existe sur la Côte d’Azur des solutions capables de gérer l’intégralité des ressources d’une TPE ou PME au juste coût : pour cela, Industria est idéal ! »


Conseil Départemental des Alpes-Maritimes | Métropole Nice Côte d'Azur | Société Marseillaise de Crédit | Schneider Electric | Région Provence-Alpes-Côte d'Azur | EDF | Société des Courses Côte d'Azur | CDAF |


En vidéo : les entreprises à Industria 2015 Rencontre Cap Indus à Grasse En savoir +

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CCI_Nouveau-logo_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même